fbpx

Êtes-vous nul(le) ?

Des fois, on se sent nul. Des fois c’est faux, mais des fois c’est vrai ! Alors… Comment savoir ?

Image créée par moi-même, d’où sa qualité médiocre

Il arrive parfois qu’on se demande si on est nul ou pas, si on fait bien les choses ou si on est fait pour quelque chose.
C’est votre cas en ce moment ? Cool ! Ça pourrait être une bonne nouvelle !

Alors reprenons depuis le début :
Quand on commence quelque chose, on est nul. Certains plus ou moins que d’autre, mais on simplifie, on est nul.
Alors si vous commencez tout juste une activité et que vous vous demandez si vous êtes nul(le), oui, vous êtes nul(le).

Voilà, de rien.
Pour la suite… C’est plus compliqué.

On pourrait légitimement penser que plus on progresse, moins on est nul.
Et que par conséquent, on se demande moins souvent si on est nul.

Faux ! Archifaux ! Nul !

Dunning et Kruger

Selon David Dunning et Justin Kruger, ce principe ne fonctionne pas en ligne droite. Il suivrait en réalité une courbe.
C’est ce qu’on appelle l’effet Dunning-Kruger ou l’effet de surconfiance.

Pour comprendre de quoi il s’agit, voici une représentation de cette courbe :

Source : Wikipedia

Il cherche à évaluer la confiance en soi par rapport à la compétence dans n’importe quel domaine. Cette courbe fonctionne donc pour tout apprentissage, mais pour mieux l’illustrer, nous allons l’expliquer avec un cas pratique :

Marc-Sophie a envie d’en apprendre plus sur le dahu. Le vrai, pas le dahu imaginaire dont tout le monde parle.
Il va donc commencer à chercher des informations et apprendre énormément de choses en peu de temps.
Il va très très TRÈS rapidement gravir…

Le montagne de la stupidité

Waw, c’était rapide ! Il aurait choisi l’escalade et c’était parfait, mais il a choisi le dahu. Dommage.
Il va commencer à parler à tout le monde du dahu, de son milieu de vie, de son apparence, etc.

Il va donc se poser en connaisseur et prendra de haut tout ceux qui mettent en doute l’existence de l’animal.
En termes scientifiques, Marc-Sophie est devenu un petit crétin.

Mais il va continuer ses recherches et se rendre compte qu’en fait, il y a beaucoup plus à découvrir sur le dahu : son mode de reproduction, la structure de ses os, la forme particulière de ses muscles, ses habitudes post-coïtales (le dahu fume-t-il après l’amour ?), etc.

Alors Marc-Sophie va très rapidement redescendre vers…

La vallée de l’humilité

Après avoir été un sale petit crétin, il va tout doucement se rendre compte que ce qu’il sait vraiment, c’est qu’il ne sait pas grand chose.
Ça fera des vacances à ses amis qui songeaient déjà à ne plus jamais le fréquenter.

Il va donc continuer à faire des recherches, à étudier le sujet. Il va même commencer à mettre en place des théories qu’il tentera de confronter aux données existantes.

Plus il avancera, plus il prendra conscience de l’ampleur de la tâche. À chaque solution trouvée, de nouvelles questions apparaitront.

Et c’est ainsi qu’il se mettra doucement à remonter vers…

Le plateau de la consolidation

Marc-Sophie est devenu de plus en plus expert dans son domaine. Il fait maintenant des conférences sur le dahu et est considéré comme l’un des plus grand connaisseur de ce fabuleux animal.

Pourtant, sa confiance ne remontera JAMAIS aussi haut que quand il était un sale petit crétin prétentieux.

Il continuera à évoluer, à apprendre, en gardant toujours en tête qu’il n’aura jamais fini d’apprendre et qu’il y aura toujours de nouvelles choses à découvrir.

Marc-Sophie est maintenant un sage homme en parfaite harmonie avec lui-même.

Alors si vous doutez, c’est plutôt bon signe : c’est que vous allez peut-être dans la bonne direction. Si vous êtes persuadé de tout savoir, c’est vous le nul.


Bon… La réalité, c’est que Marc-Sophie fait des conférences devant trois illuminés et qu’il est considéré comme le plus grand connaisseur en la matière par le site conspirationniste « le-dahu-existe-faites-le-sortir-de-la-zone-51.com ».

Non, le dahu n’existe pas.

Mais Marc-Sophie était de toute façon un crétin dès le départ.

Vous avez aimé cet article ? Incrivez-vous à la newsletter pour n'en rater aucun, vous recevrez un e-book gratuit par e-mail !
(Pensez à vérifier vos spams si vous ne recevez rien)

* champ obligatoire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le : Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

4 commentaires

  • Zorro

    C’est mon billet préféré sur les trois premiers, il est drôle et j’adore la théorie de l’effet Dunning-Kruger : on l’a tous ou bien constaté ou bien vécu au moins une fois !

    • Tom Frankson

      Heureux que celui-ci t’ai plu, je me suis beaucoup amusé en l’écrivant 🙂
      L’effet Dunning-Kruger, je le vérifie AU MOINS une fois par an, je suis un indécrottable amateur de la montage de la stupidité !

  • Guernier Laurent

    Vraiment sympa comme article… Je comprends mieux pourquoi j’ai des compétences moyennes dans plein de domaines, j’abandonne souvent quand je suis dans la vallée de l’humilité… et je passe à un autre domaine…

    • Tom Frankson

      Bonjour Laurent, merci pour votre commentaire 🙂
      En effet, ce n’est pas rare de s’arrêter dans la vallée de l’humilité. Mais c’est mieux que de rester perché sur la montagne de la stupidité ! Ce qui n’est pas rare non plus 😉
      Mais il me semble que le pire est de ne jamais être débutant dans rien alors continuez à commencer des choses !
      Mais j’espère que vous trouverez un domaine qui vous donnera envie d’aller plus loin ! Ce blog abordera ce genre de sujet 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *