fbpx

Will Smith, ce trouillard

Quand je discute avec quelqu’un et qu’on en vient à parler de la peur, je fais souvent référence à cette histoire racontée par Will Smith. Pourtant au début, je la trouvais ridicule.

© mohamed hassan

La peur

Elle est là, en chacun de nous, omniprésente. On a peur de perdre ce qu’on a, ce qu’on aime ou ceux qu’on aime. On a peur de disparaitre, de mourir, de souffrir. On a peur de prendre des risques et d’échouer.

Tout ça est parfaitement normal et naturel. La peur est une émotion nécessaire, liée à la survie. C’est grâce à la peur que nos forces sont décuplées pour se sortir d’une situation dangereuse. C’est grâce à elle qu’on se met aux aguets au moindre bruit suspect pour pouvoir échapper au tueur au masque blanc. Enfin, ça marche sur nous, mais apparemment pas sur les personnages de films d’horreur…

Mais la peur nous immobilise aussi, elle est parfois trop forte pour faire le moindre mouvement. Tels des lapins face à des phares arrivants à toute vitesse, nous pouvons parfois être incapables de la contrôler et d’un coup, tout le système part en cacahuète. Plus rien ne fonctionne comme prévu.

On a tendance à penser que ce genre de peur survient dans les moment rapides et brutaux, quand le corps n’a pas le temps de réagir. Ça arrive.

Mais il y a une peur terriblement immobilisante qui n’a rien à voir avec l’urgence d’une situation : la peur liée à l’anticipation.

Et Will Smith dans tout ça ?

J’y viens. La vidéo dont je vais vous parler n’est absolument pas inconnue. Elle a été vue plusieurs millions de fois. Vous l’avez même sans doute déjà vue. Si ce n’est pas le cas, voilà une bonne occasion de la découvrir.

Quand j’ai vu cette vidéo la première fois, je me suis dit :

« Non mais… C’est Will Smith, le gars vient te dire qu’il faut vaincre sa peur, c’est mignon, mais lui, il est en place : acteur respecté, célébrité incontournable. Il peut parler mais pour lui c’est facile à dire puisque c’est déjà fait ! »

C’est vrai ça, c’est facile de dire quoi faire quand on l’a fait ! Tout le monde n’est pas Will Smith !

J’étais très TRÈS con la première fois où j’ai vu cette vidéo. Et ce n’est pas bien vieux, elle est sortie il y a 3 ans.

Mais… Will Smith… C’est un humain, on est d’accord ? Il ne meurt pas si on lui sert une infusion à la Kryptonite, me semble-t-il.
Alors comment expliquer qu’il puisse le faire et pas nous ?

Oui, il est arrivé où il est il y a bien longtemps et je suis content pour lui parce que c’est quelqu’un que j’aime beaucoup, pour sa carrière mais aussi pour son regard sur le monde.

Mais encore une fois, il n’est pas différent de vous et moi. Alors quelle est la différence ?

Un jour, il a sauté le pas.

Voilà, c’est aussi simple que ça. Il avait envie d’y aller et au lieu de trouver mille excuses pour ne pas y aller, il y est allé.

« J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité à la vaincre.« 

Nelson Mandela

Mes excuses

Des excuses, quand il s’agit de ne pas se lancer, on en a plein. J’en ai eu plein !

Ouais, mais les gens qui réussissent dans la musique, c’est des pistonnés, et les gars qui vendent des livres, ils ont des copains et gna gna gni et gna gna gna !

Quand je vous dis que je peux (encore parfois) être con !

Il y a et il y aura TOUJOURS des gens qui sont à une certaine place grâce à leur réseau. Et avec un peu de chance, ils sont bons dans ce qu’ils font.
Mais c’est oublier la plus grande partie : ceux qui sont à une certaine place parce qu’ils ont voulu l’avoir !

Parfois ça a été facile et rapide, mais dans beaucoup de cas ça a été très long et très difficile.
Alors pourquoi toujours considérer que ceux qui nous éblouissent de leur succès ne le méritent pas ? N’est-ce pas une certaine façon de se persuader que de toute façon les dés sont pipés et qu’il est donc inutile d’essayer ?

La vérité c’est qu’on a peur d’essayer, de peur que ça ne marche pas. Parce qu’on anticipe et qu’on anticipe toujours de la façon la plus négative possible !
C’est bien d’écouter cette petite voix de temps en temps, si elle vous dit de faire gaffe à ce joli Chihuahua de 6 mètres de haut… Je vous conseille de l’écouter et de courir pour ne pas être la première victime de la révolte des Chihuahua géants.

Mais des fois, je vous conseille de clouer le bec à cette petite saleté !
Tout ce qu’elle veut, c’est que vous restiez dans votre zone de confort et elle fera tout pour vous empêcher d’en sortir !

Le problème, c’est que le seul et unique moyen de réussir dans quelque chose qui vous tient réellement à coeur, c’est de sortir de cette zone de confort.
Vous n’y trouverez jamais rien de plus que des désillusions et des rêves brisés.

La conclusion de Willou est parfaite : Les meilleures choses se cachent derrière la peur !

Vous avez aimé cet article ? Incrivez-vous à la newsletter pour n'en rater aucun, vous recevrez un e-book gratuit par e-mail !
(Pensez à vérifier vos spams si vous ne recevez rien)

* champ obligatoire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le : Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *